La relance «made in Bruxelles» plombe la facture de gaz des Espagnols pour trente ans

By Ludovic Lamant, originally appeared on Mediapart

C’est l’un des nouveaux mécanismes de financement public-privé censés relancer l’économie en Europe. Le premier « project bond » soutenu par la BEI a servi à la construction d’une réserve de gaz au large de l’Espagne. Mais après des séismes, le chantier est à l’arrêt. Et ce sont les Espagnols qui vont indemniser l’entreprise.

De notre envoyé spécial à Bruxelles. Juin 2012. François Hollande fraîchement élu promet de « réorienter » l’Europe. Il négocie à Bruxelles un « pacte de croissance » de 130 milliards d’euros, censé adoucir les effets des politiques d’austérité sur le continent. Dans cette boîte à outils très technique figure un instrument que le président français présente, lors de sa conférence de presse du 28 juin 2012, comme une « innovation » : une forme de « partenariat public-privé » qui doit débloquer des « investissements supplémentaires » pour réanimer l’économie des 28.François Hollande fait allusion, ce …

– Full article behind paywall

Twitter Digg Delicious Stumbleupon Technorati Facebook Email

No comments yet... Be the first to leave a reply!

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.